Comment choisir sa méthode de contraception en tout simplicité ?

Comment choisir sa contraception ?​

Il existe sur le marché différentes méthodes contraceptives mais choisir sa contraception n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît. En effet, pour chaque femme il est indispensable de consulter un professionnel de la santé (médecin, gynécologue ou sage-femme ) qui déterminera la méthode la plus adaptée en fonction de différents critères tels que :

  • L'age
  • L'état de santé
  • Le nombre de grossesse
  • Le mode de vie

D'après tous ces critères le médecin recommande un contraceptif adapté.Certaines méthodes peuvent être contre-indiquées pour des patientes souffrant de maladies telles que le diabète, les insuffisances cardiaques ou encore l’hypertension artérielle. Si celles-ci sont traitées, le contraceptif doit être compatible avec les médicaments prescrits.

La pilule est par exemple déconseillée aux fumeuses, aux femmes souffrant de certains problèmes de santé (risque de thrombose, diabète...)mais également à celles susceptibles d'oublier la prise quotidienne. Les micropilules sont adaptées aux jeunes filles qui débutent leur vie sexuelle, ou aux femmes pour qui la pilule est contre-indiquée.

Les femmes n'ont pas toutes les mêmes habitudes ni le même rythme de vie. Certaine sont une vie sexuelle épanouie, d'autres sont célibataires, et l'utilisation de ce contraceptif doit être adaptée. L'anneau vaginal, facile à placer et à retirer sera par exemple recommandé aux jeunes femmes célibataires et actives alors que le stérilet conviendra plus à une femme engagée dans une relation stable mais qui ne désire aps d'enfant.​

Le stérilet a beaucoup fait parler de lui, et il était jusqu'alors déconseillé aux femmes nullipare. Ce contraceptif peut être utilisé par toutes les femmes.

Quelle que soit la méthode contraceptive envisagée, il est essentiel de consulter un médecin. Celui-ci informe, conseille et accompagne la patiente en lui proposant une méthode qui lui correspond. Un suivi régulier est également indispensable pour faire le point sur d'éventuels effets secondaires, ou si la situation personnelle change et que cela implique de modifier ses habitudes de contraception. Choisir un contraceptif ne se fait pas au hasard, mais cela n'a rien de définitif. Il sera ainsi possible d'en changer si cela est nécessaire.

Les différentes méthodes de contraception

Les micro pilules

Également appelées contraception microprogestative, ne contiennent pas d'œstrogènes. Cette méthode contraceptive implique la prise quotidienne, et à heure fixe d'une pilule contenant un progestatif de synthèse.​

Délivrée sur ordonnance médicale la micropilule affiche un coût mensuel qui varie de 1,20 à 2 € selon les laboratoires, certaines sont partiellement prise en charge par l'assurance maladie.

Bien que ce dispositif nécessite une prise quotidienne et rigoureuse, il possède de nombreux avantages. Son taux d'efficacité est de 97% et peu d'effets secondaires sont constatés. De plus cette pilule permet aux femmes qui ne peuvent pas utiliser d'autres méthodes contraceptives (diabétique, risque de thrombose, addiction à la cigarette..) ou à celles qui ont récemment accoucher de pouvoir se préserver d’une éventuelle grossesse.​

Ces pilules vous intéressent ?

Pour savoir si c'est le type qu'il vous faut, découvrez notre article dédié aux micro pillules

Les pilules combinées

Elles sont composées d'un estrogène et d'un progestatif et sont classées par catégories selon le progestatif utilisé :​

  • 2eme génération : lévonorgestrel ou norgestrel
  • 3eme génération : désogestrel, gestodène ou norgestimate
  • 4eme génération : drospirénone, chlormadinone, diénogest ou nomégestrol

Les pilules combinées se présentent sous forme de plaquettes qui comptent 21 pilules actives et 7 placebo. Elles doivent être prises par voie orale chaque jour jusqu’à la fin de la plaquette, et à heure fixe.

Simple d'utilisation ce contraceptif offre une efficacité de 99% et très peu de désagréments.

Ces pilules vous intéressent ?

Pour savoir si c'est le type qu'il vous faut, découvrez l'article dédié aux pillules combinées

Le stérilet

C'est un contraceptif intra-utérin qui doit être posé et retiré par un médecin ou une sage-femme. Il a une durée d'efficacité vraiment très longue, de 4 à 10 ans pour un stérilet en cuivre et de 3 à 5 ans pour un stérilet hormonal (levonorgestrel.

Très pratique et discret, les utilisatrices oublient totalement la présence du stérilet et n'ont pas à y penser de manière quotidienne ou hebdomadaire contrairement aux autres méthodes de contraction. Son efficacité est de 99,8% ce qui en fait l'un des contraceptifs les plus fiables.

Cette méthode vous intéresse ?

Pour savoir si c'est le type qu'il vous faut, découvrez l'article dédié aux stérilets

L'anneau vaginal

C'​est un dispositif contraceptif de 4,5 cm2, totalement indolore puisqu'il suffit de le coller à même la peau. Une fois en place il diffuse des hormones, progestérone et œstrogène, en quantité suffisantes pour protéger son utilisatrice d'une éventuelle grossesse.

Fiable à 99,7 % dans le cadre d'une utilisation normale et régulière, le patch est aussi efficace que la pilule.

Sur le bras, la fesse ou encore le ventre, il a une durée de vie d'une semaine et résiste à l'eau et aux différents mouvements de la femme (sport, habillage...)

Discret, indolore et pratique, le patch est une méthode contraceptive disponible en pharmacie,uniquement sur ordonnance.

Cette méthode vous intéresse ?

Pour savoir si c'est le type qu'il vous faut, découvrez l'article dédié aux stérilets

La pilule du lendemain

C'est un contraceptif d'urgence qui s'utilise afin d'éviter une éventuelle grosses après un rapport non protégé ou en cas d'oubli de prise de la méthode contraceptive.

Ce dispositif est généralement disponible librement et gratuitement en pharmacie, ou dans les centres du planning familial.

La pilule du lendemain doit être prise le plus rapidement possible après le rapport avec un délai de 3 à 5 jours selon qu'il s'agit de la pilule du lendemain ou de la Nouvelle Pilule.​

Cette méthode vous intéresse ?

Pour savoir si c'est le type qu'il vous faut, découvrez l'article dédié aux pilules du lendemain